L'affiche concept : comment fonctionnons-nous
pour mettre au point une affiche/ un visuel?

Afin de mieux comprendre la démarche de l'atelier, voici quelques clés pour la conception d'une affiche.
Celle-ci doit répondre à deux objectifs : lisibilité immédiate et représentativité.

La lisibilité permet au lecteur de capter les informations en moins d'une seconde. L'atelier s'attèle à mettre en place une typographie claire et accessible. La typographie est un élément très important qui doit transmettre l'émotion et le message choisi.

La représentativité signifie que le visuel doit suggérer le particularisme du sujet. L'atelier y répond en mettant au point des visuels-concept, qui s'attachent à représenter l'événement au plus près, tout en apportant un jeu visuel, un clin d'oeil symbolique et/ou poétique.
Le lecteur doit savoir rapidement quel sujet cela concerne.

Le visuel est simple, clair, visible et lisible. Il répond au brief reçu et traduit visuellement une orientation intellectuelle, préalablement définie par/avec nos clients.
Chaque élément choisi a une signification et sert le sujet.
 
 
+++
 
 
Les oiseaux et la musique | 2013
Voici une recette graphique que l'atelier utilise régulièrement : l'image hybride.
Ce visuel résulte de deux univers qui à priori ne se côtoient pas. Cela permet de répondre efficacement à des thématiques multiples, comme ici les oiseaux (l'animal, le mouvement) et la musique (le son, l'instrument, l'abstrait).
 
Ainsi la plume donne vie au saxophone ici choisi.
 
 
Ville en fête | 2011
Le thème de la fête de la ville de Montreuil 2011 était le carnaval.
Sur les deux formats principaux, l'atelier a donc choisi 2 personnages emblématiques : le roi et le fou qui, selon la tradition, s'échangent leur rôle durant le carnaval.
Enfin, les multiples jmabes qui dépassent de ces deux masques représentent les habitants de Montreuil, participants à ces festivités.
 
 
Changer de regard | 2012
Il fallait ici trouver un visuel fort, impactant et ne laissant aucun doute sur l'engagement de la mairie de Montreuil à ce sujet.
L'atelier a donc choisi le poing, régulièrement utilisé durant les luttes sociales, et l'a rempli des couleurs du drapeau de l'arc-en-ciel.
Back to Top